— Patrimoine culturel & naturel dans des contes —

spectacles interactifs 

De drôles d´animaux dans nos montagnes

Contes pour rire

Les Alpes sont habités par toutes sortes d´animaux aussi fascinants qu´étonnants. Nous pouvons y rencontrer le loup amnésique, l´ours à longue queue, son cousin l´ours penseur, le renard - merisier ou le chat sauvage qui voulut devenir grand. Ces histoires qui nous font rire sont presque-vraies.

Tout public à partir de 3 ans

Durée : à volonté

Les aventures de Martin l´Ours

Conte philosophique avec pour thème la recherche du bonheur à partir de 8 ans

Notre histoire est basée sur la légende dauphinoise Martin l´Ours, un être mi-ours mi-homme, qui vit entre l´univers des animaux et celui des hommes. Il est attiré par le confort qu´offre le monde humain, les gens lui procurent un abri, de la nourriture, de l´affection. Mais au bout d´un certain temps, cela ne lui donne plus aucune satisfaction. Martin l´Ours se rend compte que sa place est ailleurs, il rebrousse chemin et se rend en Chartreuse. Mais là, d´autres surprises l´attendent.

Contée en images  qui bougent :


Le trésor de la nuit magique

Spectacle de contes pour toute la famille

Durée : entre 45 minutes et 1 heure (selon le public)

Qui ne rêve pas de devenir riche ? Habiter une grande maison avec 4 hautes tours, 365 fenêtres et 12 portes d´entrée. Autour, un vaste jardin. Et dans ce jardin - un labyrinthe de buissons, une fontaine, un lac pour nager, un deuxième pour pêcher, un troisième pour faire de la barque et enfin un lac pour contempler les reflets des arbres. Derrière le jardin - des écuries. Et le travail ? Seulement pour le plaisir.

Cette histoire se passe pendant la nuit de la Saint Jean. C'est une nuit magique - les animaux parlent, la terre s'ouvre et laisse les chanceux qui se trouve au bon endroit au bon moment puiser de ses trésors cachés.

Un violoneux chemine à travers la forêt seul dans l'espoir de tomber sur un trésor, mais, pas de chance, il tombe dans un piège à loup. Ainsi il se trouve face à face avec une bête emprisonnée et affamée. Malgré cela, il pense toujours à son trésor. Et c´est là où la chasse au trésor se transforme en lutte pour la survie. 


Isère, vous avez dit Isère

(Fantômes d´ici et d´ailleurs)

sur les motifs des légendes du Dauphiné (du XIVe au XVIIIe siècle),

50 minutes s à partir de 6 ans

Certains lieux et surtout les châteaux en Isère furent le théâtre d´histoires émouvantes et stupéfiantes. Les uns, dit-on, sont hantés encore aujourd'hui et il est mieux de ne pas s'y aventurer seul la nuit, les autres sont habités par des esprits inoffensifs. La mémoire populaire a fait perdurer ces légendes depuis plusieurs siècles et il est temps de les sortir d´anciens livres.

Je vous souhaite une bonne balade - et surtout faites des bonnes rencontres ! Faites connaissance avec les esprits gardiens et avec les esprits errants de l'ancien monastère de Domène, du lac Luitel, des château de Vizille, de Theys et des Adrets.

Contes mythologiques autour des montagnes

La création des montagnes et des montagnards

Un jour le Diable voulut créer un aussi beau paysage que ceux que Dieu avaient crée. Il éleva des terres fertiles à des hauteurs auxquelles elles purent recevoir pleinement les rayons du soleil et les pluies. Mais les orages virent tout gâcher balayant des sols et mettant à jour des sommets aux pentes rocailleuses et abruptes. Pour peupler ce paysage nouveau, le Diable et Dieu créèrent ensemble le montagnard, un homme capable d'y survivre.

La création des arbres

Qui est arrivé en premier - la graine ou l'arbre ? Nos ancêtres ont résolu cet énigme il y a bien longtemps. Les enfants du grand Diable insistèrent auprès de leur père pour qu'il trouve un moyen de les protéger contre les chaleurs de l'été. Alors il créa le premier arbre feuillu. Quand l'automne arriva, il fut bien obligé d´améliorer son invention.

Le passage de Gargantua

Ce n'est que Dieu et le Diable qui ont le pouvoir de créer. Il y a fort longtemps, le roi de France envoya le bon géant Gargantua pour régler certaines affaires en Isère. Son séjour ne fut pas long, mais riche en mésaventures. Une rage de dents, un besoin pressant, une chasse à la mouche changèrent pour toujours le paysage du Dauphiné.

Conté en image.